18
Ven, Aoû
24 Nouveautés

Outils
Typographie

Photo d’un nid de frelon asiatique

Le Frelon asiatique est malheureusement bien implanté dans toutes les communes du département.  Le Service Environnement reste à la disposition des particuliers pour toute question au sujet de cette espèce exotique et envahissante. 
Cette année encore, l’aide financière (50 euros maximum) pour la destruction des nids reste disponible jusqu’à la fin du mois de novembre.

Pour signaler un nid et effectuer une demande de destruction

Contacter le Service Environnement (05.46.23.51.58) - Règlement et description du dispositif d’aide aux particuliers à l'adresse suivante  [plus d'infos]

Quid du piégeage des individus

Recommandé par certains, de février à mars pour la capture des fondatrices, l’efficacité du piégeage reste encore à démontrer. Ce type de dispositif nécessite un contrôle quotidien et la capture de quelques individus ne garantie en rien l’effondrement du nombre de colonies. Malgré quelques astuces permettant d’éviter la capture d’autres insectes, il n’existe à ce jour aucune solution véritablement sélective. Si à cette période de l’année vos pièges sont encore activés, pensez à les retirer !

Zoom info

Le Frelon asiatique effectue son cycle biologique des mois de février/mars aux mois de novembre/décembre. En hiver, les nids sont abandonnés par les futures fondatrices. Ils ne sont jamais réutilisés d’une année sur l’autre.

En cas de piqûre par un insecte

En fonction de la douleur et de la gravité de la situation (réaction toxique ou allergique), consultez rapidement un médecin ou rapprochez-vous des services d’urgences hospitalières.

QUELQUES CHIFFRES

En 2009 Premiers signalements de colonies de Frelons asiatiques.

En 2010 30 observations de nids confirmées par le Service Environnement.
D'après les professionnels, plus de 100 opérations de destruction effectuées par des entreprises spécialisées.

Depuis 2011

Plus de 100 nids sont recensés chaque année.
80% des nids ont fait l’objet d’une opération de destruction. 
60% des nids sont installés dans des arbres ou des haies. 
30% des nids sont accrochés sur des façades ou des avant-toits.

En 2015

Premier nid signalé fin avril.

Picto museum national d'histoire naturel      Picto sigore    Picto INPN