frende
17
Sam, Nov
41 Nouveautés

Outils
Typographie

clemenceauTVXÀ l’origine de la construction de ce boulevard, dans les années 60 (en 1965), cet axe routier, « petit périphérique » de la ville de Royan, comptait plus de 210 arbres d’alignement sur toute sa longueur, soit 1 arbre tous les 6 mètres, de chaque côté de la route !

Aujourd’hui il n’en reste plus que 178.

Depuis de nombreuses années, ce boulevard, au même titre que d’autres voies bordées de végétaux d’alignement ou de décoration; fait l’objet de demandes récurrentes sur le devenir des arbres, souvent vieux et parfois gênants, en particulier pour l’accessibilité (personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap et poussettes, notamment…).

En 2008, à la suite de plusieurs plaintes et doléances, souvent justifiées, de certains riverains, concernant l’état et l’aspect de ces platanes, mais aussi la présence destructrice de racines, nous avions diligenté une expertise de tous les platanes et autres arbres encore présents.

Cette mission, confiée à Monsieur Stéphane RIVAIN, du cabinet OREADE BRECHE, spécialiste et expert auprès des tribunaux, avait mis en avant un patrimoine végétal, très vieillissant, devenu dangereux, qu’il était urgent de remplacer.

Une étude similaire avait d’ailleurs était faite dans d’autres secteurs de la Ville, quelques années plus tôt qui avait notamment conduit au remplacement de tous les arbres de l’avenue de la Grande Conche.

Le constat de 2008, a fait apparaitre plusieurs pathologies inquiétantes, notamment la présence de maladies propres au platane comme « le Tigre du platane », « l’anthracnose » ou « le chancre », pour ne citer que les plus connues.

Extrait du rapport (en date de 2009) du cabinet OREADE BRECHE :

« Boulevard Georges Clemenceau, 181 platanes hybrides.

Les problèmes suivants ont été observés :

  • Présence de champignons lignivores Phellinus punctatus (le phellin âcheté) et Perenniporia faxinea (l’haplopore du frêne). Le phellin est présent sur une grande partie de l’alignement (49 arbres) avec un développement plus ou moins important selon les individus. Les sujets le plus atteints sont proposés à l’abattage (15 arbres). Les autres arbres doivent faire l’objet d’une surveillance annuelle pour observer le développement du champignon
  • Infections par l’anthracnose, le tigre du platane et l’oïdium limitées par les traitements réalisés par le Service Espaces Verts de la ville.
  • Décoloration du feuillage d’origine chlorotique sur quelques arbres à la fin de l’alignement.
  • Contrainte du réseau aérien.
  • Cohabitation difficile avec les façades des habitations.
  • Déformation ponctuelle des trottoirs par la partie traçante du système racinaire.

L’importante colonisation du phellin tâcheté ne permet pas d’envisager son éradication par la suppression des arbres atteints. Malheureusement, ces arbres vont se dégrader au fur et à mesure du temps. Les abattages nécessaires dans les années à venir vont déstructurer progressivement l’homogénéité de l’alignement.

L’évolution prévisible de l’état sanitaire de cet alignement, implique d’envisager un renouvellement à moyen terme (10 ans). D’ans l’attente, conserver une taille d’entretien annuelle. »

Il est à remarquer, qu’outre les déformations des trottoirs et du revêtement de la chaussée, occasionnées par les racines des arbres, les réseaux souterrains ont également « souffert », au point de devoir être remplacés en totalité (conduites et branchements gaz, eau potable et eaux usées).

Depuis plusieurs années, le service Espaces verts supprime tous les ans 5 à 6 platanes jugés dangereux.

À titre d’information, il faut savoir qu’au cours de ces dernières années et pour les mêmes raisons, le service Espaces Verts de la Ville a été amené à effectuer les opérations similaires suivantes :
  • avenue de la Grande Conche : 76 platanes remplacés par des chênes fastigiés en 1996,
  • boulevard Carnot : 36 muriers remplacés par des chênes verts en 1997,
  • avenue de la Grande Plage : 40 platanes remplacés par des poiriers au début des années 2000,
  • stade d’Honneur : 110 peupliers remplacés par des chênes verts en 2017,
  • Tache Verte : 56 peupliers remplacés par des micocouliers en 2017.

Dans le cadre du réaménagement complet du boulevard Clemenceau, nous avons donc choisi d’enlever presque tous les arbres existants 170 sur 178, en les remplaçant par des essences moins invasives, moins envahissantes et plus oxygénantes. Les « Érables planes », ont été retenus (des Tilleuls ou des Charmes auraient pu également être plantés). Le choix de l’Érable plane permet d’avoir une continuité avec le boulevard Baillet. La force des arbres sera de 18 à 20 cm (circonférence du tronc prise à 1 mètre de haut) et d’une hauteur de 2 mètres sous la tête, soit une hauteur totale de 3 à 4 mètres.

Ces arbres, de plus petite taille, nécessitent moins d’entretien. Ils ont un système racinaire plus léger et beaucoup moins impactant, pour les réseaux souterrains et sur les revêtements. L’Érable plane reste certainement l’essence la plus adaptée et la plus facile à gérer, dans cet environnement.

Les 8 platanes le long du cimetière des Tilleuls seront conservés.

Cette opération se fera en 3 tranches :
  • La première à partir de mi-octobre 2018 – remplacement de 43 Platanes par 37 Érables planes
    • Sur la partie : du giratoire Piscine – bd de Lattre de Tassigny jusqu’au bd Franck Lamy
  • La seconde à partir de janvier 2019 – remplacement de 60 Platanes par 21 Érables planes
    • Sur la parie : du bd Franck Lamy jusqu’à la rue du Vivier
  • La dernière programmée pour l’automne 2019 – remplacement des 67 Platanes par 40 Érables planes
    • Sur la partie : de la rue du Vivier jusqu’à l’avenue Daniel Hedde
À l’issue de ces travaux, sur une longueur de 1,2 km, le boulevard, complétement réaménagé, se verra enrichi de :

13 800 m² de chaussée restructurée et revêtue en enrobé noir « iso-phoniques»,

5 600 m² de trottoirs revêtus en enrobé rouge permettant assurer « l’accessibles »,

900 m² d’espaces verts, répartis sur toute la longueur du boulevard où certains végétaux seront plantés,

Effacement des réseaux aériens, dans la partie route Rochefort vers Hedde/Thibaudot

79 places de stationnement longitudinal « règlementées »,

34 luminaires équipés de lampes « led » au lieu des 27 existants,

• Prés de 2 km de bandes cyclables,

• Le remplacement de plus de 2 800 ml de bordures et caniveaux,

• Et la mise en place de 98 « gilles » adaptées au pied des arbres.

600LARGE

Au fil de l'actu...

IMAGE Nouveau PENSA - Croc'Notes
Article du vendredi 16 novembre 2018
Lire la suite...
IMAGE La Ville de Royan recrute
Article du vendredi 9 novembre 2018
Lire la suite...
IMAGE La commande publique 100% dématérialisée
Article du vendredi 28 septembre 2018
Lire la suite...
IMAGE La Ville de Royan recrute
Article du jeudi 27 septembre 2018
Lire la suite...
IMAGE Deux Conciliateurs de justice à Royan !
Article du mercredi 14 octobre 2015
Lire la suite...

...Et aussi à Royan

AGENDA MANIF

MÉTÉO

Royan
France
10 °C Partiellement nuageux (jour)
Haut

00FB100   00Insta100   00YT100

190 URBAN

pb
Logo Famille Plus
vah
logoXX
villeetvillage
VADA
handi
netpublic