Ecoutez

CARA

Vers une réappropriation de nos espaces maritimes

Depuis le 11 mai, la première étape du déconfinement se met progressivement en place dans notre belle Ville. Royan revient à la vie. Cette phase durera jusqu’au 2 juin. Si la pandémie poursuit sa régression, nous pourrons passer à un élargissement du déconfinement avec l’ouverture des bars, des hôtels et des restaurants, ce qui est vital pour notre station balnéaire.
A court terme, le week-end de l’Ascension va constituer un premier galop d’essai. Le commerce de proximité a redémarré, j’ai pu le constater physiquement cette semaine. Enfin, la réouverture des plages, dès ce week-end, nous a permis de retrouver le bruit de crissement du sable et le goût de l’eau salée, sans pour autant essuyer un tsunami de visiteurs. Un vrai régal ! A plus long terme, l’horizon s’est éclairci avec l’autorisation pour les départs en vacances en France cet été, qui constitue une réelle bouffée d’oxygène pour le secteur du tourisme et pour tous nos loueurs. Votre stratégie est la bonne, vous respectez les règles de distanciation et pour beaucoup, vous sortez masqués, vous avez raison ! J’apprécie votre civisme et votre discernement.

Sécurité sanitaire. Une priorité avec une Police Municipale sur plusieurs fronts

Après la période « Confinement », le service de la Police Municipale vient d’adapter son dispositif à cette période de « déconfinement ». Avec une ouverture élargie à 6 jours, il s’agit d’assurer la sécurité sanitaire d’une nouvelle organisation des marchés. Le respect des distanciations physiques, des espacements entre les étals, la gestion des files d’attente et des regroupements constituent la clé de voûte de cette organisation sanitaire. En même temps, la surveillance des plages dont l’usage doit être dynamique et le respect de leurs horaires d’ouverture constituent le deuxième pilier de la mission de sécurité. Enfin, dans les missions de police de proximité, il reste à souhaiter que le suivi des interventions liées aux différends de voisinage durant la période de confinement soit en nette régression.

Scolaire : une rentrée sous haute surveillance

Cette première semaine d'ouverture des écoles s'est bien déroulée. Les effectifs ont été de l'ordre de 61% en maternelle et 55% en élémentaire par rapport aux effectifs pouvant être accueillis. Les enfants se sont très bien adaptés à ce nouveau mode d'enseignement et aux exigences du protocole sanitaire (exception faite du maintien de la distanciation physique chez les petits). En périscolaire, nous avons accueilli 40 enfants avec la même rigueur du respect du protocole sanitaire, soit 15% des effectifs habituels.
Je salue amicalement l’équipe des 15 Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles (ATSEM), en charge de la désinfection régulière et du nettoyage approfondi des locaux. Leur professionnalisme est notre meilleure assurance vie contre le Covid 19. Merci aux équipes du service scolaire et du Pôle enfance.
La rentrée des collégiens va s’effectuer sur deux jours. Lundi 18 mai, les collèges Zola et Dunant devraient accueillir 89 élèves de 6ème. Mardi 19 mai, 76 élèves de 5ème devraient reprendre.

Un indispensable soutien aux aînés

La plateforme téléphonique de soutien aux aînés se termine ce jour avec quelques regrets de la part de nos aînés. Un numéro vert téléphonique sera mis en œuvre et notifié sur le site de la Ville. Les personnes esseulées et angoissées pourront ainsi échanger et être réconfortées.

Une réouverture des plages attendue et réalisée sur un mode dynamique, les activités de plaisance enfin coordonnées et possibles

Dès le dimanche 10 mai, en accord avec le Président de la CARA, j’ai organisé en Mairie une réunion avec les 7 Maires de la façade littorale du pays royannais pour tenter d’avoir une attitude coordonnée de territoire. Prenant en compte sa diversité géographique (plages sauvages, plages urbaines…), nous nous sommes accordés sur un concept de plage dynamique. Puis chaque commune a présenté son dossier en Préfecture. La réactivité de nos Services Techniques nous a permis de rouvrir, dès samedi, une fois l’arrêté Préfectoral publié. Nul doute que toutes les plages de notre pays royannais seront réouvertes pour le week-end de l’Ascension.
Pour la plaisance, après une semaine un peu chaotique, Préfet Maritime et Préfet terrestre ont accordé leurs violons. Nos plaisanciers peuvent prendre le large.

Une distribution des masques finalisée

Nos derniers concitoyens ont été équipés cette semaine. Cette opération « Résilience » menée au plus près des habitants, a mobilisé près de 100 personnes pour la distribution, agents de la Ville et volontaires. Elle s’est avérée un vrai succès, et je remercie chaleureusement Marc BRET, notre nouveau Directeur Adjoint des Services, qui était responsable de l’organisation de la distribution que j’ai suivie quotidiennement. Nous attendons toujours les masques du département.

Un redémarrage économique à soutenir et conforter

Notre commerce de cœur de Ville s’est bien adapté aux nouvelles conditions sanitaires. La campagne publicitaire de soutien au petit commerce organisée par la Ville est appréciée pour son tonus et son humour. Les marchés ont repris une vitesse de croisière, avec une nouvelle gestion de l’espace. Je suis très attentif à leur bonne organisation et n’hésiterai pas à interdire leur accès à tout trublion qui en menacerait l’équilibre. Par ailleurs, la priorité absolue donnée à la lutte contre le COVID 19, pourrait nous faire oublier que nous en sommes en guerre contre le « Terrorisme Islamiste » et que tout grand rassemblement, dont les Marchés, doit être bien sécurisé. La Police Municipale a des instructions en ce sens.
L’étude concernant les loyers communaux est finalisée. Si une règle générale a pu être établie en fonction des typologies, une appréciation des situations individuelles restera néanmoins possible. Par ailleurs, cette semaine nous discuterons du sujet au sein de la CARA, pour tenter d’harmoniser ce qui doit l’être.

L’ouverture des parcs, du golf, du centre équestre et des tennis a redonné à la Ville toute sa dimension de ville sportive et dynamique.

Cette situation de crise requiert un pilotage « brides courtes » pour anticiper les problèmes et être en mesure de réagir très vite. Dès le début, le groupe resserré de « Gestion de crise COVID 19 », associant élus et techniciens, évaluant la situation en visio-conférence tous les matins à 09H00, m’a aidé à prendre les décisions adaptées. Celui en charge des « conséquences financières et économiques » a bien anticipé sur les décisions à venir. L’objectif étant d’aider, en justice, ceux qui doivent l’être, tout en veillant à maintenir un budget laissant des marges de manœuvre.
J’en remercie, avec cœur, tous les participants. Cependant, rien n’est gagné, ne relâchez pas votre vigilance, surtout à l’orée du grand week-end de l’Ascension qui va voir beaucoup de monde arriver sur la Ville. Respectez les gestes barrières pour lutter efficacement contre cette pandémie et profitez bien des merveilles qu’offre notre Ville et notre territoire.

Bien solidairement,
Le Maire