Ecoutez

CCASDeRoyanLe CCAS et l’ensemble de ses secteurs sont restés ouverts pendant toute la période de confinement.

Distribution de colis alimentaires : 1100 €

En raison de la fermeture de la Banque alimentaire (confinement des bénévoles), le CCAS a pris le relais.

Tous les 15 jours, un chauffeur du CTM, avec un camion, est allé chercher 1 tonne de denrées sèches à Périgny, siège de la Banque alimentaire. Ces commandes ont été financées par le CCAS.

Le CCAS a stocké ces 4 tonnes de denrées et assuré une distribution aux bénéficiaires de la banque alimentaire et à toute autre personne extérieure à ce dispositif, soit 800 attributions de colis individuel.

En complément, des dons alimentaires de la Foir’fouille (gâteaux secs, bonbons, boissons), de la Banque Alimentaire (produits d’hygiène) et de l’association Trajectoire (légumes) ont également été distribués.

Secours attribués par décisions : 5800 €

En l’absence de réunion de la commission permanente, des décisions du Président ont permis l’attribution de secours liés à des loyers, des factures d’électricité, de gaz et d’eau. Cependant, les dépenses liées à ses secours ne sont pas significatives sur la période de crise sanitaire.

Les éventuels déboires économiques engendrés par le confinement restent à venir pour une nouvelle catégorie de public, dont le référentiel dépend exclusivement pour le moment d’une compétence et d’une analyse CARA.

Bons alimentaires : 1190 €

Parallèlement aux colis alimentaires et aux décisions de secours, des bon alimentaires ont été distribués, permettant notamment des achats de produits d’hygiène.

Plateaux repas

1258 commandes de plateaux supplémentaires ont nécessité la mise en place d’une 3ème tournée entre le 6 avril et le 15 mai.

Journal Sud-Ouest : 2250 €

Le journal Sud-Ouest a été distribué gratuitement avec les plateaux du 21 avril au 29 mai.

Villa Etoile

L’ouverture de l’hébergement d’urgence a été prolongée jusqu’au 7 mai (fermeture habituelle le 31 mars).

Maraudes

Elles ont été maintenues dans la ville en liaison avec la Police Municipale.

Distribution de masques

Le CCAS a distribué des masques aux SDF et à ses domiciliés.

SAAD

Certains bénéficiaires ont préféré arrêter les services le temps du confinement. D’autres, nouveaux, ont fait appel au service.

La continuité de l’accompagnement des personnes avec adaptation immédiate aux variables sanitaires a été assurée. Elle a été renforcée par un suivi sanitaire lié aux contaminations de certaines personnes âgées, en liaison avec l’ARS et le Département.

Assistance pour la déclaration d’impôts

Une assistance téléphonique a été mise en place pour répondre à des questions liées à la déclaration d’impôts.

Contacts

Le CCAS a assuré un relais des signalements orientés par la plateforme d’appels de la ville. Ceux-ci ont fait l’objet de prise de contacts téléphoniques et physiques.

Le CCAS a répondu à toutes les demandes d’aides ou les signalement adressés par les assistantes sociales du Département et des tuteurs dans l’incapacité de se déplacer.

Un règlement spécial COVID-19

La commission permanente a été préparée pour permettre une augmentation des aides financières en fonction des difficultés rencontrées par le demandeur et liées à la période de crise sanitaire. Ce règlement pourrait être annexé au prochain nouveau règlement de la commission permanente.

Consulter le règlement spécial COVID-19