Ban Agenda

Le label « Ville Active & Sportive » est organisé par le Conseil National des Villes Actives et Sportives (CNVAS), dont les membres fondateurs sont l’Association Nationale Des Élus en charge du Sport (ANDES) et l’UNION sport & cycle, sous le patronage du Ministère des Sports.

L’objectif du label est de récompenser et valoriser les initiatives, les actions, les politiques sportives cohérentes et la promotion des activités physiques sur un territoire, sous toutes ses formes, et accessibles au plus grand nombre.

Le label « Ville Active & Sportive » est accordé pour une durée de 3 ans. La Ville de Royan a reçu ce label en 2019 et a obtenu 2 lauriers, ce qui correspond à une politique sportive innovante et une offre d’activités physiques et sportives diversifiée en plus de gérer et utiliser un parc d’équipements sportifs, sites et espaces de nature, en adéquation avec l’offre de pratique sportive proposée.


 

ÉQUITATION - CONCOURS CLUB DE SAUTS D'OBSTACLES
17/11/2019
09:00 - 19:00
Royan Horse Club, Maine Gaudin, 5 av de la Palmyre à St-Palais-sur-Mer
SQUASH - OPEN ADULTES
17/11/2019
10:00 - 20:00
Espace Squash, 18 rue Henri Dunant
GOLF - COUPE DU BEAUJOLAIS
24/11/2019
08:00
Golf de Royan, 7 av de La Palmyre à Saint-Palais-sur-Mer
ÉQUITATION - CONCOURS DE SAUTS D'OBSTACLES HUNTER
24/11/2019
09:00 - 19:00
Royan Horse Club, Maine Gaudin, 5 av de la Palmyre à St-Palais-sur-Mer
FOOTBALL - MATCH ROYAN VS NUELLAUBIERS
30/11/2019
19:00
Stade d’Honneur, boulevard de Lattre de Tassigny
FINALE DES CHAMPIONNATS RÉGIONAUX DE BOXE
30/11/2019
19:30
Espace Cordouan, 24 rue Henri Dunant
MARCHE COLLECTIVE DU TÉLÉTHON
06/12/2019
14:30
Résidence Domitys, 8 bd de la Perche
FUTSAL - MATCH S.A.R. 2 VS S.A.R. 1
12/12/2019
21:00
Salle Landry, stade d'Honneur, bd de Lattre de Tassigny

Au commencement, Camille Ménard, enfant d’Arvert, revient des Amériques, en 1896, avec le virus de la pelote. Avec Zumalacaregui, Basque pur-sang, il joue au grand gant contre un mur de la Grand’Place, à Marennes, devant les “cagouillards” ébahis

À Saujon, en 1903, la cour de l’école maternelle est transformée en cancha. C’est le temps des barbus et des ceintures de flanelle. Entre les deux guerres, les frères Barbat, les frères Laurens, Roberti, Bernard, Bourreau, Riondet, Heuline, l’abbé Chauveau y font leurs débuts.

Retiré en 1925 à Royan, Camille Ménard fait construire un petit fronton au stade de l’Oasis, puis le grand fronton municipal, inauguré le 31 juillet 1932 par la Maréchale Pétain (épouse de celui qui était alors le héros de la guerre 1914-1918). C’est l’époque des monstres sacrés, Chiquito de Cambo, le lion vieillissant, Eloy, prince de l’élégance, et Urruti, fringant, spectaculaire au yokogarbi. Les pelotaris parisiens du Réveil Basco-Béarnais. Une pléiade de cadets et juniors rejoint les “Saujonnais” : Barraud, Sailly, Deschamps, Riondet,...

Le ROC est six fois champion de la Côte d’Argent, et finaliste senior-junior en 1939 du Championnat de France.