Ban Eaux usées

Chaque année, entre 300 et 500 tonnes de déchets sont retirés du réseau d'assainissement. Ces déchets obstruent les canalisations, bouchent les pompes et perturbent le bon fonctionnement des ouvrages d'épuration.

Ce qu'il ne faut pas jeter :

  • tampons et serviettes hygièniques
  • préservatifs
  • cotons-tiges
  • lingettes jetables et textiles utilisés pour le ménage
  • eaux de vidange des toilettes chimiques
  • liquides corrosifs ou acides
  • carburants, lubrifiants et huiles usagées
  • déjections solides ou liquides d'origine animale, litière de chat...
  • déversement d'eaux pluviales
  • eaux de vidange des piscines

Ces déchets, dont le rejet est interdit dans le réseau d'assainissement, peuvent provoquer :

  • déchets solides
  • obstruction des réseaux d'eaux usées
  • dysfonctionnements
  • débordements
  • pollution
  • débordements dans l'habitation (intervention facturée au minimum 250€)
  • débordements dans le milieu naturel (risques de pollution)
  • dangers pour le personnel d'exploitation

Pour éviter ce genre de désagréments, les gestes à suivre au quotidien sont simples : évitons de confondre nos canalisations avec nos poubelles.

Ce que l'on peut mettre dans les réseaux d'eaux usées :

  • produits d'entretien (wc...)
  • savon, gel douche, shampooing...

L'assainissement des eaux usées permet de préserver la qualité de notre environnement et de protéger les activités liées à l'eau (pisciculture, baignade, nautisme...)

Plus d'informations sur le site internet de la CERA (Compagnie d'Environnement Royan Atlantique).