ARS EPQualité microbiologique, nitrates, pesticides, plomb... Vous avez des questions sur la qualité de l’eau du robinet ? Retrouvez ici les résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’eau potable :

Les données sur la qualité de l’eau du robinet sont publiques et sont également disponibles dans votre mairie (les derniers résultats d’analyse de l’eau du robinet, transmis par l’ARS y sont affichés) et sur votre facture d’eau (note de synthèse jointe annuellement à la facture d’eau). 

En France, la presque totalité des captages d’eau est effectuée dans les nappes souterraines, les eaux prélevées dans le milieu naturel étant en général traitées avant d’être distribuées aux populations. 

En matière de consommation et d’utilisation de l’eau du robinet, le ministère recommande notamment de : 

  • laisser couler l’eau avant de la consommer lorsqu’elle a stagné dans les canalisations (après plusieurs jours d’absence par exemple),
  • utiliser l’eau froide pour la boisson, la préparation ou la cuisson des aliments (une température élevée peut favoriser le transfert dans l’eau des métaux constitutifs des canalisations),
  • laisser l’eau du robinet dans une carafe ouverte pendant quelques heures dans le réfrigérateur pour éliminer éventuellement le goût de chlore.

Comment réduire sa consommation en eau ?

L’eau est un droit pour tous depuis 2006 et les collectivités territoriales peuvent mettre en place  depuis 2019 des mesures nécessaires pour que tout le monde puisse avoir accès à l’eau potable dans des conditions acceptables. Toutefois, l’eau est une ressource précieuse, il est important à la fois pour la population, l’environnement et ses finances de ne pas en consommer outre mesure.

Il est possible d’estimer la consommation moyenne d’un ménage comme le sien, selon les caractéristiques du logement et la composition du foyer, afin de la comparer à sa consommation réelle. Pour cela, des habitudes simples comme le fait de fermer le robinet quand on se lave les mains, les dents ou quand on fait la vaisselle peuvent faire la différence. L’eau qui ne contient pas de produits peut être utilisée pour les plantes ou le ménage. Des récupérateurs d’eau de pluie et des lavabos qui s’installent au-dessus des réservoirs des sanitaires permettent également de réutiliser les eaux non potables mais propres.


Ville de Royan

PRÉFECTURE DE LA CHARENTE-MARITIME

AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE AUTORISATION UNIQUE DE PRÉLÈVEMENT D'EAU BASSINS SEUDRE ET FLEUVES COTIERS GIRONDE OUGC SAINTONGE

Il sera procédé à une enquête publique du lundi 3 octobre 2022 au lundi 7 novembre 2022 inclus, soit une durée de 36 jours, relative au projet d’autorisation unique pluriannuelle de prélèvement d’eau sur les bassins de la Seudre et des Fleuves côtiers de la Gironde. Cette enquête publique s'inscrit dans le cadre d'une demande d'autorisation environnementale déposée par l’Organisme Unique de Gestion Collective (OUGC) de la Saintonge.

Les communes ci-après sont concernées par le projet :

ARCES, ARVERT, BALANZAC, BARZAN, BOIS, BOURCEFRANC-LE-CHAPUS, BOUTENAC-TOUVENT, BREUILLET, BRIE-SOUS-MORTAGNE,CHAILLEVETTE, CHAMPAGNOLLES, CHARTUZAC, CHENAC-SAINT-SEURIN-D'UZET, CONSAC, CORME-ECLUSE, CORME-ROYAL, COURPIGNAC, COUX, COZES, CRAVANS, EPARGNES, ETAULES, FLOIRAC, GEMOZAC, GIVREZAC, GREZAC, JAZENNES, L'EGUILLE, LA TREMBLADE, LE CHAY, LE GUA, LES MATHES, LORIGNAC, MARENNES-HIERS-BROUAGE, MEDIS, MESCHERS-SUR-GIRONDE, MEURSAC, MIRAMBEAU, MONTLIEU-LA-GARDE, MONTPELLIER-DE-MEDILLAN, MORNAC-SUR-SEUDRE, MORTAGNE-SUR-GIRONDE, NANCRAS, NIEULLE-SUR-SEUDRE, PISANY, PLASSAC, RETAUD, RIOUX, ROYAN, SABLONCEAUX, SAINT-ANDRE-DE-LIDON, SAINT-AUGUSTIN, SAINT-BONNET-SUR-GIRONDE, SAINT-CIERS-DU-TAILLON, SAINT-DIZANT-DU-BOIS, SAINT-DIZANT-DU-GUA , SAINT-FORT-SUR-GIRONDE, SAINT-GENIS-DE-SAINTONGE, SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE, SAINT-GEORGES-DES-AGOUTS, SAINT-GERMAIN-DU-SEUDRE, SAINT-JUST-LUZAC, SAINT-MARTIAL-DE-MIRAMBEAU, SAINT-PALAIS-DE-PHIOLIN, SAINT-PALAIS-SUR-MER, SAINT-QUANTIN-DE-RANCANNE, SAINT-ROMAIN-DE-BENET, SAINT-SIMON-DE-PELLOUAILLE,  SAINT-SORLIN-DE-CONAC, SAINT-SORNIN, SAINT-SULPICE-DE-ROYAN, SAINT-THOMAS-DE-CONAC, SAINTE-GEMME, SAINTE-RAMEE, SAUJON, SEMILLAC, SEMOUSSAC, SEMUSSAC, SOUBRAN, TALMONT-SUR-GIRONDE,  TANZAC, TESSON, THAIMS, THEZAC, VAUX-SUR-MER, VILLARS-EN-PONS, VIROLLET

Le dossier soumis à l’enquête publique sera mis à disposition du public dans les mairies des communes suivantes, lieux d’enquête :

  • Lorignac, 2 rue de Royan, 17240 LORIGNAC
  • Cozes, 2 route de Saintes BP 200118, 17120 COZES
  • Royan, 80 avenue de Pontaillac, 17205 ROYAN

Le siège de l’enquête est situé à la mairie de Cozes.

Le public pourra consulter et prendre connaissance du dossier selon les modalités suivantes :

  • en version papier dans chacune des mairies des communes désignées lieux d’enquête aux jours et horaires habituels d’ouverture au public.
  • en version papier et en version électronique, mise à disposition sur un poste informatique à la préfecture au 38 rue Réaumur 17000 La Rochelle où il pourra être consulté aux jours et heures habituels d’ouverture au public sur rendez-vous pris auprès du bureau de l’environnement – 05 46 27 43 00
  • sous format numérique sur le site internet de la préfecture : www.charente-maritime.gouv.fr rubrique “publications/consultations du public”, et sur le site internet de registre d’enquête dématérialisé suivant : www.registre-dematerialise.fr/4206

Pour cette enquête publique, une commission d’enquête a été désignée, composée de :

  • M. Michel HOURCADE, retraité du ministère de l’économie et des finances – Président,
  • M. Géralde BRAUD, retraité de l’armée de l’Air – membre titulaire,
  • M. Patrice DIETRICH, fonctionnaire de la DDE en retraite – membre titulaire.

Pendant toute la durée de l’enquête, le public pourra consigner ses observations et propositions sur les registres d’enquête, établis sur feuillets non mobiles cotés et paraphés par un membre de la commission d’enquête préalablement à l’ouverture de l’enquête, tenus à sa disposition dans chacun des lieux d’enquête aux jours et horaires habituels d’ouverture au public.

Les observations pourront également être adressées :

  • par écrit au siège de l’enquête à l’attention de la commission d’enquête, à la Mairie de Cozes – 2 route de Saintes BP 200118, 17120 COZES. Elles seront consultables et annexées au registre d’enquête dans cette mairie siège de l’enquête.
  • par messagerie à l’adresse suivante :
  • sur le registre d’enquête dématérialisé suivant : www.registre-dematerialise.fr/4206

Les observations et propositions du public transmises par voie électronique seront consultables sur le site internet de la préfecture.

La commission d'enquête se tiendra aussi à la disposition du public, pour recevoir ses observations orales ou écrites, dans les conditions suivantes :

  • Lundi 3 octobre 2022 de 14h à 14h - Mairie de Lorignac
  • Lundi 3 octobre 2022 de 14h30 à 17h30 - Mairie de Cozes
  • Lundi 3 octobre 2022 de 9h à 12h - Mairie de Royan
  • Lundi 17 octobre 2022 de 14h à 17h - Mairie de Lorignac
  • Vendredi 21 octobre 2022 de 14h30 à 17h30 - Mairie de Cozes
  • Vendredi 21 octobre 2022 de 9h à 12h - Mairie de Royan
  • Mercredi 2 novembre 2022 de 14h30 à 17h30 - Mairie de Cozes
  • Vendredi 4 novembre 2022 de 14h à 17h - Mairie de Royan
  • Lundi 7 novembre 2022 de 14h à 17h - Mairie de Lorignac

Des informations sur ce projet peuvent être obtenues auprès du maître d’ouvrage à l’adresse suivante :

Chambre Régionale d’Agriculture de Nouvelle Aquitaine
Site Poitou-Charentes – Agropole, 2133 Rte de Chauvigny,CS45002
86550 MIGNALOUX-BEAUVOIR

Courriel :

La commission d’enquête remettra ses rapport et conclusions dans les trente jours qui suivront la clôture de l’enquête, sous réserve de la faculté de demande motivée de report de délai prévue à l’article L 123-15 du code de l’environnement.

Pendant un an à compter de la date de la clôture de l’enquête, le rapport et les conclusions de la commission d’enquête seront tenus à la disposition du public :

  • en mairies de Lorignac, Cozes et Royan
  • à la préfecture de la Charente-Maritime au bureau de l’environnement
  • sur le site internet de la préfecture

À l’issue de la procédure, le Préfet de la Charente-Maritime statuera par arrêté sur la demande d’autorisation environnementale.


ARS EB

Une réglementation stricte

La surveillance et les modalités de gestion de la Qualité des eaux de baignade sont imposées par la Directive Cadre sur l’Eau de 2006 (2006/7/CE). Elle oblige les collectivités à prévenir les risques éventuels de pollution.

Le contrôle sanitaire officiel est mené par l’AGENCE RÉGIONALE DE SANTE (ARS).

Tous les ans, l’ARS définit un planning de prélèvements adapté aux spécificités des différentes zones de baignade.

À ROYAN, chacune des plages est ainsi contrôlée 6 à 12 fois, soit 46 prélèvements au total sur la saison.

L’ARS traque ainsi 2 germes fécaux : Les Escherichia Coli et les Entérocoques intestinaux.

Qualification Prelevement eau de baignade

En cas de contamination microbiologique, le résultat est qualifié de MAUVAIS. L’ARS peut ainsi ordonner l’interdiction à la baignade par arrêté municipal ou préfectoral.

Chacun peut connaître en temps réel la qualité des eaux de baignade de son lieu de vacances en consultant le site Baignades du ministère de la Santé.

Avis sanitaires concernant la qualité des eaux de baignade

Pontaillac

Pigeonnier

Chay

Foncillon

Grande Conche

Le classement des eaux de baignades

En fin de saison, un classement regroupe les résultats des quatre dernières années.

La classification des eaux de baignade s’établit en 4 classes de qualité.

Classification eaux de baignade

Qualité des eaux de baignade - Classement 2021

Une surveillance renforcée

En parallèle du contrôle réglementaire, ROYAN effectue depuis 2010, un suivi complémentaire de la qualité des eaux de baignade sur la période estivale. On l’appelle, la Gestion Pro Active.

Elle est basée sur une surveillance continue de nombreux critères (la pluviométrie, les coefficients de marée, qualité des cours d’eau, l’activité humaine) et d’analyse d’eau de baignade.

Cette veille supplémentaire est un gage de qualité pour les usagers et apporte une aide à la décision rapide au Maire de notre commune littorale.  

Si le risque de pollution est avéré, le Maire, dans le cadre de ses Pouvoirs de Police, peut acter une fermeture par anticipation. Ainsi, la baignade est momentanément fermée et ne rouvrira que lorsque le risque sanitaire sera écarté.

Cette démarche, fait l’objet d’actions opérationnelles :

  1. Analyse de l’incident,
  2. Risque potentiel avéré,
  3. Fermeture par anticipation de la plage,
  4. Analyses rapide renforcées,
  5. Résultats conformes
  6. Levé de l’interdiction temporaire
  7. Renseigner les faits dans la base de données.

La fréquence de l’origine de l’incident, engendrera des actions correctives ou curatives.

En moyenne durant la saison estivale, plus de 300 prélèvements et 600 analyses sont réalisés.

Gérer, réglementer, surveiller et parfois interdire la baignade, informer les baigneurs, signaler les dangers, organiser les secours : le maire est en première ligne.


Que fait ma ville ?

Actions Ville


Les sources de pollution

La pollution microbiologique des eaux de baignade est essentiellement d'origine fécale. Les eaux usées provenant des habitations, les déjections des animaux et les effluents d'élevages rejetés dans le milieu et qui pollueraient des sites de baignades, peuvent être la cause d'une mauvaise qualité de l'eau.

Sources de pollution

Les profils de vulnérabilité

Chaque site de baignade référencé possède un profil. C’est une obligation réglementaire inscrit dans la directive européenne.

Nos premiers profils ont été réalisé en 2011.

Un profil c’est quoi ?

Une étude qui a pour objectif d'identifier les processus de contamination de l’eau et de définir, d’une part, les mesures les plus adaptées pour gérer ces situations et, d’autre part, les actions pertinentes pour supprimer ou réduire les sources de pollution et ainsi, contribuer au maintien ou à l’amélioration de la qualité des eaux.

Chaque année, le responsable de la baignade est dans l’obligation de les ACTUALISER, il s’agit de :

  • MONTRER l’avancement du plan d’actions
  • ÉVALUER l’évolution de la qualité de l’eau
  • DÉFINIR un programme d’action si nécessaire
  • PRODUIRE une fiche de synthèse à destination du grand public et afficher à l’entrée des plages

En cas de dégradation de la qualité des eaux d’une plage, il est impératif de RÉVISER le profil du site de baignade.

En 2021, révision des profils sur 4 plages du territoire communal (La Grande conche, Foncillon, le Pigeonnier et Pontaillac), déclassées en 2018.

COORDINATION des 5 communes balnéaires pour réaliser une démarche commune. Le bureau d’études UNIMA a été mandaté pour effectuer cette mission à l’échelle des 12 sites de baignade du Pays Royannais déclassés.

Le montant pour la commune de ROYAN s’établit à 32 054.71 € TTC.

Modalités de gestion de l’interdiction de la baignade

Le gestionnaire de la baignade est responsable des conditions de sécurité et d'hygiène dans lesquelles est pratiquée la baignade.

En tant que titulaire du pouvoir de police sur sa commune, il appartient au maire d'interdire ou de limiter la baignade par la prise d'un arrêté municipal en cas de danger ou de contamination des eaux et de prendre les mesures d'information du public appropriées.

Interdiction temporaire préventive en cas de pollution, même sans analyse

Pour les zones connues comme étant vulnérables ou sur la base des conclusions du « profil » de baignade, Le Maire peut avoir recours à des interdictions préventives, sans réalisation d'analyses, pour anticiper une pollution prévisible suite à un évènement particulier (orage, dysfonctionnement d'une station d'épuration d'eaux usées, ...).

Cette mesure permet de prévenir ainsi le risque d'exposition des baigneurs à l'éventuelle pollution.

À ROYAN en moyenne, 97% des sites de baignade sont ouverts sur la période estivale.

Chiffres clés :

Années

% d’ouverture du 15/06 au 30/09

Nbre de fermeture des sites de baignade

Cumul de pluie durant la saison

Nbre de jours de pluie

mm/j max enregistré

2017

98%

2

238 mm

46

46 mm le 29/06

2018

97%

3

100 mm

20

58 mm le 06/06

2019

99%

1

116 mm

23

27 mm le 26/07

2020

95%

5

324 mm

35

100 mm le 13/08

2021

97%

3

     

Pourcentage de temps plage ouverte du 1er juin au 30 septembre soit un total de 116 jours.

Stratégie de reconquête

À partir de l’identification des sources de contamination bactérienne et d’une concertation avec les différents acteurs, un plan d’actions précis est établi.

Le suivi d’actions, à la fois préventives et curatives doit permettre d’améliorer durablement la qualité de nos sites de baignade.

Ce plan d’actions est proposé pour les 5 ans à venir.

Pour chaque source de pollution, il décline des mesures et des recommandations à mettre en œuvre. La hiérarchisation du risque de pollution permet alors de prioriser les actions. L’objectif final étant de réduire, de maitriser et/ou de supprimer ces dites sources de pollution.

Principales causes de pollution

  1. Assainissement des eaux usées
  2. Ruissellement urbain et eaux pluviales
  3. Cours d’eau : riveaux de Pontaillac, de Pousseau et de Vallières
  4. Usagers : fréquentation humaine, présence d’animaux, zone portuaire…

Les actions déjà déployées

Un programme d’autocontrôle communal de la qualité des eaux de baignade, des exutoires pluviaux et des cours d’eau

Au total, chaque année sur la période juin à septembre, près de 300 prélèvements sont effectués sur le territoire de ROYAN (soit plus de 600 analyses bactériologiques). Cette surveillance permet de garantir une qualité conforme à la baignade et de prévenir du risque sanitaire.

Hydrocurage préventif du réseau des eaux pluviales

La commune compte 38 exutoires qui déversent de l’eau de ruissellement (collectée dans les canalisations) directement mer. 

En 2021, l’accent sera mis sur la plage et le bassin versant de Pontaillac. Un prestataire effectuera de fin mai à début juin un nettoyage sur 2,7 km de réseau.

En parallèle, à proximité des autres plages, un hydrocurage sera réalisé en interne sur environ 10 km de réseaux.

Sécurisation des postes de relevage appartenant à la ville

La ville compte 17 équipements de relevage des eaux usées. Depuis 2015, un contrat d’entretien et de maintenance a été mis en œuvre. Chaque année, la ville réalise des améliorations sur ces équipements. L’objectif est de sécuriser le fonctionnement des ouvrages situés à proximité immédiate des plages.

Chasse aux mauvais branchement d’assainissement des eaux usées

En collaboration avec la CARA et la CERA, la Ville mène des contrôles de branchements eaux usées auprès des particuliers. Chaque année, dans le cadre du pouvoir de police du Maire, environ une centaine de courriers sont envoyés aux administrés, leurs demandant de faire contrôler leurs installations d’eaux usées.

Maitrise des rejets en provenance des cours d’eau

En collaboration avec la Ville de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE, un curage préventif du riveau de Vallières a été réalisé en 2016 et 2019. Des modifications ont également été apportées sur la vanne du Bd. Garnier pour garantir une meilleure gestion des niveaux d’eau. L’objectif était d’augmenter le stockage du riveau et de favoriser le rôle épuratoire du cours d’eau. Ces actions ont amélioré la qualité de l’eau.

Présence des chiens sur les plages

En 2017, à l’échelle de la CARA, harmonisation de l’arrêté interdisant l’accès aux chiens sur les plages pour des raisons sanitaires. La période s’étend du 1er avril au 30 septembre.



Logo France Habitat Durable

Emplacements disponibles :

  • Banc n°8 : 4,26 m² : vente de pâtisserie
  • Banc n°18 : 8,73 m² : vente de boulangerie, pâtisserie.
  • Banc n°46 : 6,74 m² : vente croque-monsieur salés et sucrés, salades..
  • Banc n°71 : 11,83 m² : vente de fleurs, plantes et compositions florales.

Informations auprès de la Police Municipale - Foires et Marchés : 05 46 23 85 18


LogoVilledeRoyanOLDSuite à la parution au Journal Officiel du 26 juillet 2022 de l'arrêté signé le 11 juin 2022, la Ville de Royan n'est pas reconnue en état de catastrophe naturelle au titre de la sécheresse 2021.

Consulter l'arrêté tiré du Journal Officiel du 26 juillet 2022.


 

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google NotAllowedScript633c13606287aMaps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce site web utilise un certain nombre de cookies pour gérer, par exemple, les sessions utilisateurs.